Pôle multiactivités Le Teil

La Communauté de communes Ardèche Rhône Coiron s’engage dans des projets structurants pour son territoire, donnant lieu à de nombreux partenariats, L’Etat, La Région Auvergne Rhône-Alpes, Le Conseil départemental 07, l’ANAH/ANRU…

Le programme de renouvellement urbain du centre-ville de Le Teil

La Communauté de communes Ardèche Rhône Coiron porte le contrat de ville (2015-2020) et co-pilote le Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU) de Le Teil.

Le Teil est la ville-centre du territoire Ardèche Rhône Coiron. Par sa centralité, elle dessert les habitants de l’intercommunalité avec de nombreux services au public. Mais, elle compte également les difficultés socio-économiques les plus importantes qui se concentrent au sein des quartiers de la politique de la ville (dits QPV) : Sud Avenir (La Violette-Frayol) et Cœur de ville (centre-ville ancien).

Impliquée depuis de nombreuses années sur les problématiques d’habitat dégradé dans le quartier Cœur de ville (par le biais de l’OPAH-RU, 2014-2019), au travers du NPNRU, elle s’inscrit durablement dans la politique de renouvellement urbain du quartier.

Une convention de renouvellement urbain

Signée en juin 2018 avec l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU) et d’autres partenaires. Dans cette convention, Ardèche Rhône Coiron mobilise plus de 3 500 000 € (investissement et fonctionnement confondus) pour répondre aux enjeux suivants :

  • Requalifier et diversifier l’habitat
  • Structurer le quartier à partir de lieux fédérateurs et attractifs
  • Soutenir le maintien d’une offre commerciale et artisanale dans le quartier
  • Améliorer l’accessibilité et permettre le fonctionnement fluide du quartier afin de favoriser les offres de services de proximité

Vers un habitat requalifié

Pour répondre à l’enjeu de diversification, de valorisation et d’amélioration de l’habitat, la Communauté de communes intervient sur le volet de l’habitat, par le biais de l’opération programmée pour l’amélioration de l’habitat (OPAH-RU) mais également en faisant appel à une procédure lourde de résorption de l’habitat indigne dite « RHI-THIRORI » qui permet l’intervention des collectivités sur les 3 îlots d’habitat les plus dégradés du centre-ville du Teil.

Ces opérations, accompagnées fortement par l’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat (Anah), consistent en la réhabilitation voire la démolition d’immeubles et de maisons de ville insalubres. Elles ont pour objectif de diversifier l’habitat dans le quartier, notamment en faisant venir de nouveaux habitants.

Redonner du souffle à l’économie

Dans le cadre de sa compétence développement économique, la Communauté de communes participe en première ligne à l’enjeu de maintien du commerce et de l’artisanat dans les 2 quartiers politique de la ville.

Ardèche Rhône Coiron s’associe à l’établissement public EPARECA (Établissement Public d’Aménagement et de Restructuration Économique du Commerce et de l’Artisanat) qui intervient dans les QPV dans l’objectif de maintenir et de réimplanter de nouvelles activités. Elle a également mis en place, depuis 2017, des aides directes aux porteurs de projets et investisseurs, pour lutter contre la vacance commerciale (avec la prime à la reprise de locaux vacants) ou encore pour la rénovation des devantures commerciales

Plus de services au public en cœur de ville : un pôle multifonctionnel

La Communauté de communes souhaite participer à la dynamique de recentralisation des services, démarche dans laquelle elle est engagée depuis plusieurs années (par exemple, choix de maintenir le Cinéma Regain en centre-ville dès 2013 lors de sa rénovation).

Aussi, c’est au plus proche des habitants du quartier Cœur de ville qu’elle a décidé d’installer ses services administratifs, le musée de la Résistance et de la Déportation en Ardèche, et la médiathèque intercommunale. C’est au sein d’un pôle multifonctionnel que prendront place ces équipements et services, sur la place Pierre Sémard, associés aux services sociaux du Conseil départemental (CMS et PMI). Afin de participer à la formation d’un noyau central dans le quartier, noyau dynamique et générateur de flux qu’est la place Sémard qui sera, en parallèle, réaménagée par la commune du Teil

15

Communes

22 785

habitants

281

Km²